17200_aj_m_3574

Résumé:
Lorsqu'il se réveille six pieds sous terre dans un cercueil avec du whisky, une lampe de poche, une revue érotique et un sérieux mal de crâne, Michael Harrison pense à une mauvaise blague. Très vite, il se remémore la soirée arrosée de la veille avec ses copains pour son enterrement de vie de garçon. Seulement les heures passent et personne ne vient le chercher...

A la surface, sa fiancée s'inquiète. A trois jours des noces, elle signale la disparition de Michael à Roy Grace, inspecteur aux méthodes peu conventionnelles, dans la ligne de mire de sa hiérarchie. Pour retrouver le futur époux il n'a qu'un seul indice : ses témoins. Mais leur camionnette est en pièces et aucun d'eux n'a survécu à l'accident...

Mon avis (4/6): 
Le début place rapidement l'enterrement de vie de garçon de Michael, au sens propre, et l'accident mortel de ses amis. Ensuite le rythme est tranquille. Les chapitres suivants tournent autour de la vie solitaire du commissaire Grace, les pensées qui se bousculent dans le cercueil de Michael. Avant que le commissaire soit réellement mis sur la piste de cette disparition inquiétante j'ai trouvé le temps long.

Je ne suis pas une adepte des livres policiers mais celui ci m'a séduite car Roy Grace est un outsider et il entend bien faire comme il le souhaite (ou presque) pour mener son enquête.


C'est à partir de la moitié du livre que le rythme s'emballe et que "Comme une tombe" devient un véritable page turner, impossible de le lâcher. Les rebondissements sont pour la plupart inattendus, les chapitres courts maintiennent le suspens, une véritable course contre la montre menée par un commissaire très impliqué, de nombreux morts jalonnent l'histoire et les derniers chapitres nous maintiennent à un rythme cardiaque élevé!  La fin est rapide mais j'en fus très satisfaite.

Les personnages de ce thriller sont tous très différents,  le commissaire Grace est le personnage principal de ce roman, il est attachant et crédible.

Il est difficile de donner un avis détaillé sur ce livre sans le spoiler ainsi je préfère me restreindre. Je le conseille aux amateurs de thrillers et de polars ou à ceux qui cherchent un livre avec un scénario sorti tout droit des studios hollywoodiens. Peter James est également producteur de cinéma ce qui ne m'a pas surpris car il est question ici: d'argent, de jalousie et  de liaisons dangereuses. 

Quelques passages: 
"Éveillé comme en plein jour, Michael pleurait. Il était au bord du désespoir, ne savait pas quoi faire. Il était plus de deux heures du matin. On était vendredi, il était donc censé se marier le lendemain. Et il avait un milliard de trucs à faire."

"Avec de la patience, en plaçant bien ses pions, tôt ou tard, on finit toujours par avoir de la chance. Les meilleurs prédateurs sont les plus patients. "

"Il savait qu'il était impossible d'effacer complètement les mails. Qu'ils se trouveraient toujours quelque part, dans un serveur, dans le cyberspace. Mais personne n'irait fouiller aussi loin, n'est-ce pas?"

"Il y eut un instant de silence complet. Puis un faible froissement dans les buissons. Il se tourna et dirigea son faisceau comme pour poignarder la forêt. Retenant sa respiration, il entendit un craquement, puis un tintement..."